CORINNE LECOCQ

Avocate à Paris depuis 1993, inscrite au barreau de Luxembourg depuis 2013, fiscaliste confirmée, consultante auprès de dirigeants et spécialisée en financement des entreprises. Expérience fiscale et de structuration acquise chez CMS Francis Lefebvre, PwC société d’avocats/ex Landwell, Jeantet Associés, ARCHERS. Fondatrice de son cabinet en 2011 dédié au concept d’intelligence patrimoniale créé dans ce cadre pour l’accompagnement global du dirigeant. Membre d’institutions dédiées à la finance et fiscalité. Participation régulière à l’élaboration des textes législatifs, contributions écrites et conférences sur les financements alternatifs en particulier sur l’outil obligataire. Recherches sur l’industrialisation du financement des PME et leur gouvernance.

VALEURS

Quel que soit l’enjeu du dossier qui lui est confié, Corinne Lecocq respecte les valeurs essentielles à ses yeux :

 

  • Qualité optimale du service rendu : au regard des attentes spécifiques de ses clients et des données des dossiers, elle adopte une démarche pragmatique visant à identifier la stratégie optimale, et ce afin d’obtenir le meilleur résultat possible ;

 

  • Disponibilité et réactivité : en lien direct avec ses clients, elle leur apporte un soutien de chaque instant et veille à gérer ses dossiers avec la plus grande célérité

 

  • Implication totale et personnelle : elle s’investit personnellement dans chaque dossier, entretenant avec ses clients des relations du plus haut niveau de confiance ;

 

  • Confidentialité et déontologie : ses clients ont l’assurance du respect des valeurs fondamentales liées à la profession d’avocat.

HONORAIRES

Corinne Lecocq pratique une facturation sur des bases définies initialement avec le client sous forme de devis ou de conventions d’honoraires présentant des montants hors taxes (la TVA est au taux de 20%). Les honoraires sont dus à réception de la note correspondante sauf accords particuliers préalables et convenus.

Les honoraires sont déterminés en fonction de la nature de la mission qui lui est confiée, conformément aux règles déontologiques régissant la profession d’avocat :

• rémunération déterminée au regard du temps consacré au traitement du dossier, sur la base d’un taux horaire convenu à l’avance. Le détail des diligences effectuées et du temps passé est transmis au client sur sa demande; Ces diligences comprennent en particulier  les recherches, analyses, entretiens téléphoniques, rendez-vous, rédactions de notes et consultation ;

• rémunération fixée dans le cadre d’une convention d’honoraires, composée d’une partie fixe, d’une part, et d’une partie calculée sur la base d’un pourcentage des financements effectivement obtenus ou des gains  pour les dossiers en fiscalité à l’issue d’une procédure, dans le cadre d’une transaction ou de la mise en œuvre d’un outil d’investissement ou d’une optimisation par rapport à sa situation initiale ;

• rémunération forfaitaire dite d’abonnement définie dans le cadre de conventions d’assistance en gestion patrimoniale et ou fiscale conclues avec les clients qui souhaitent inscrire la relation dans le long terme pour le traitement de leurs questions et leur suivi permanent. Cela concerne les personnes physique ainsi que tout organisme ou personne morale le souhaitant. Les règlements peuvent être mensuels ou trimestriels.